Comment se déroule le passage du CACES ?

Formation caces

Le Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) est obligatoire pour être apte à conduire les engins de chantier et de levage, c’est une obligation imposée par la caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM) en en décembre 1998 pour minimiser les accidents dus à la manœuvre de ces engins. Le CACES est dédié  pour les ouvriers qui manipule les engins comme les caristes ou les magasiniers. Les étapes à faire lors de l’obtention du permis sont de réussir les tests théoriques et pratiques avec un note minimum de 7/10, savoir lire et comprendre le français et être majeur mais il peut avoir de dérogation pour les apprentis.

 Les personnes obligées à passer le CACES

L’obtention du CACES est obligatoire pour tous les chauffeurs d’engins œuvrant dans le chantier ou qui fait de la manutentionnaire dans les magasins. C’est l’entreprise elle-même qui délivre l’autorisation de conduite pour tous les salariés, ces derniers doivent d’être sensibilisés et informer contre les risques et les instructions à respecter lors de la manipulation de ces engins. Une formation initiale est donnée par l’entreprise par des formateurs certifiés ou à défaut l’entreprise fait appel à un centre de formation qui dispense ce genre de formation manutention comme manuteo.fr ou d’autres. Les intérimaires sont aussi obligées à passer le CACES, les conditions sont les mêmes que celle des salariées, c’est l’entreprise utilisatrice qui délivre l’autorisation de conduite, si l’intérimaire a déjà obtenu le CACES l’entreprise doit s’assurer que l’autorisation est valide pour la durée du contrat et corresponde au type d’engin concerné par le poste. Sont exclus par cette obligation, les artisans n’appartenant pas au régime de la sécurité sociale, ils peuvent eux même manipuler les engins par contre, si les artisans travail pour le compte d’un entreprise œuvrant à l’extérieure de son atelier le CACES conforme à son type d’engin est obligatoire. Pour les travailleurs occasionnels, l’autorisation est délivrée par l’employeur après avoir s’assurer que le travailleur en question a rempli tous les conditions comme les conditions requise pour les salarié.

Les types d’engins qui a besoin de l’autorisation de conduite CACES

Les engins servant dans les chantiers sont parfois source d’accident mortel si leurs conduites ne sont pas maîtriser par les utilisateurs. L’autorisation est réservée aux travailleurs ayant reçu une formation adéquate. Cette formation peut être complétée et réactualisée à chaque fois qu’il est nécessaire. La formation CACES est destinée à tous les salariés qui conduisent ou qui manipulent les engins (comme par exemples, les engins de chantier,  le pont roulant, le gerbeur à conducteur, les grues à tour, les engins de chantiers télécommandés, les plates-formes élévatrices mobiles, le chariot automoteur les plates-formes élévatrices mobiles de personnel, les grues auxiliaires de chargement de véhicules et autres). Les salariés ont besoin d’un recyclage tous les 10 ans pour les conducteurs d’engins de chantier de type R482. Les gerbeurs accompagnants de type R485, conducteur et les plates-formes élévatrices mobiles de personnes ou PEMP de type R486 et les chariots automoteurs R489 effectue leur recyclage tous les 5 ans.

Le déroulement des tests pour l’obtention du CACES

Un teste théorique qui aborde les différents sujet sur la réglementation, les équipements individuels de protection (EPI) à porter lors de l’exécution du travail, notion sur la mécanique générale ainsi que les règles de prévention, le candidat doit passer le test théorique avant de passer au teste pratique consistant à évaluer l’aptitude du candidat à conduire des engins, à effectuer la manutention (chargement, déchargement) d’un camion, gerber les palettes. Pour obtenir CACES le candidat doit avoir au minimum une note de 7 sur 10 sur les tests théoriques et pratiques. Le CACES est un bagage pour l’employé durant son parcours professionnel. Il peut changer d’emploi ou de poste durant sa validité.

 

Conseils pour trouver votre alternance
Comment financer sa formation ?