Ai je le droit à des aides particulières en tant qu’apprenti ?

L’apprentissage est une formation professionnelle menant vers un avenir meilleur. Chaque candidat suivant ce type de formation dispose d’une carte nationale d’apprenti. Cette dernière est octroyée par le centre de formation des apprentis. Valable sur tout le territoire français, cette carte leur confère des atouts tarifaires particuliers. Il s’agit des aides financières permettant de faciliter la vie de ces jeunes. Des appuis à profiter dans de nombreux domaines.

L’aide au logement pour les étudiants en apprentissage

Les aides pour les apprentis sont de financement cumulable avec plusieurs aides concernant leur vie quotidienne. Premièrement, l’aide au logement qui se divise en de différents dispositifs. C’est un appui réservé pour les jeunes apprentis recherchant un lieu pour se loger durant sa formation. Une assistance en termes de financement permettant de dénicher un bailleur confiant. Ainsi, l’allocation logement est l’aide de base prenant une partie du loyer de l’apprenti en charge. Elle est versée par la caisse d’allocation familiale. La somme que l’étudiant peut toucher varie suivant son coût de location. Cela intègre aussi le revenu du ce dernier même, la surface qu’il loue et le nombre de locataires. Avant de se lancer dans les démarches de cette aide, le jeune peut avoir une simulation en ligne. D’autres subventions sont accordées aux apprentis sur l’hébergement. Ce sont l’aide Mobili Jeune et l’aide Loca -pass. La première est faite pour les apprentis de moins de 30 ans. La seconde est ouverte aux mineurs pour faciliter leur accès au logement en location. Les apprentis ont droit à l’appui à leur hébergement en se renseignant auprès de FJT ou des foyers de jeunes travailleurs. Ces derniers constituent la meilleure solution pour les étudiants qui vivent seuls. En outre, ils proposent donc un hébergement temporaire. Une offre bénéfique qui comporte des locaux privatifs pouvant être meublés ou non. Cette aide comporte également des locaux affectés à la vie collective. Bien évidemment, il s’agit d’un appui moyennant un loyer par mois, mais à un tarif raisonnable. L’APL ou l’aide personnalisé au logement peut prendre en charge de tout ou une partie des frais d’hébergement. On distingue aussi l’aide versée par le fonds de solidarité.

L’aide au transport pour les apprentis

Les aides pour les apprentis concernent également le domaine du transport. Elles s’adressent aux moins de 27 ans et permettent de profiter d’un tarif exceptionnel. C’est un prix réduit sur tout le réseau SNCF. Ce dernier qui propose des tarifs préférentiels aux statuts particuliers des apprentis. Pour pouvoir bénéficier de cet appui, la possession d’une Carte Jeune est obligatoire. Les abonnements sont disponibles sur certains trajets bien définis. En effet, les apprentis ont le choix entre le forfait TGC et INTERCITES. Plus exactement, ceux qui optent pour ces deniers paient seulement la réservation sur 9 trajets mensuels en seconde classe. Au-delà de ces 9 trajets, ils profitent d’un voyage avec une réduction intéressante en mode loisir. Ceux qui utilisent le TER jouissent aussi d’un abonnement élève, étudiant et apprenti. Les coûts des trajets peuvent être réduits en fonction des formules proposées et du trajet même. En déposant la carte à la gare, suivant le trajet, la réduction sur le plein tarif loisir est encore valable. Concernant les transports en commun, les aides pour les apprentis ne sont pas disponibles. Pourtant, des tarifs préférentiels sont appliqués pour les jeunes travailleurs.

Les aides régionales

En tant qu’apprenti, vous pouvez bénéficier d’une aide financière auprès de votre propre région. D’ailleurs, chaque région propose une ou plusieurs aides pour les apprentis de leur ville. Elle est octroyée à des étudiants en apprentissage via des programmes d’aides régionales. Les appuis sont de montant varié et de nature très diversifiés. Principalement, ce sont les aides au transport, à l’hébergement, l’aide au premier équipement et les tarifs sélectifs pour les déplacements. Afin d’en savoir plus, l’idéal est de s’informer sur le site du conseil régional de votre région. En décortiquant leur site, vous comprendrez les conditions d’obtention, la somme à bénéficier, etc. Sachez pourtant que plusieurs centres de formations des apprentis proposent un fonds social d’aide. Ce dernier permet de les soutenir notamment s’ils sont en difficultés financières. Les apprentis peuvent également jouir d’une aide au permis de conduire. C’est un appui financier en liaison étroite avec le revenu de l’alternant et à sa catégorie de formation. Certes, le renseignement auprès de la région et du centre de formation est donc primordial. Le but étant d’être au courant de toutes les aides dont vous avez le droit de profiter en tant qu’apprenti.

Concernant les voyages à l’étranger

Enfin, des centres de formation des apprentis favorisent les échanges internationaux. Plus précisément, ils valorisent la mobilité internationale. Cela se passe notamment dans les pays membres de l’Union européenne. C’est une occasion de découvrir et de pratiquer d’autres méthodes. Une opportunité de se familiariser avec la culture et le savoir-faire professionnel d’autres pays. Dans ce cas, la région peut financer le voyage, en totalité ou en partie. Là encore, il faudra se renseigner auprès de sa région et de son centre pour connaître les conditions diverses.

Etre apprenti et profiter d’une expérience professionnelle à l’étranger, c’est possible !
Côté employeur : quels avantages dans le recrutement d’un apprenti ?