Cet article vous est proposé par https://www.manelli.fr/

Les chaussures de sécurité qui préservent les pieds des chocs et d’autres dangers durant vos heures de travail nécessitent un entretien régulier. Sans ces précautions constantes, vos chaussures de travail auront un aspect négligé et pire, une durée d’utilisation et une efficacité beaucoup plus limitées dans le temps. 

Comment nettoyer vos chaussures de travail en cuir ?

Cette matière naturelle exige d’agir avec délicatesse. Pour nettoyer ce type de chaussures de sécurité sans les endommager, on peut néanmoins utiliser la méthode du cercle de Sinner qui inclut quatre facteurs : le produit, sa température d’application, le temps de pause et l’action mécanique du nettoyage. Sur du cuir, les taches peuvent être éliminées au moyen d’un chiffon humide après un léger brossage.

Pour les sécher, il faut éviter une chaleur excessive comme l’exposition directe au soleil ou la proximité d’un radiateur. Cette mesure de prudence vous garantit le maintien du cuir en bon état. Pour raviver sa couleur, optez pour un cirage du même ton, facile à trouver dans le commerce, en grande ou moyenne surface.

Le lavage d’autres chaussures de composition naturelle.

Le nubuck, un cuir de bovin traité qui ressemble au daim et le velours sont eux aussi plutôt fragiles. Il est donc conseillé d’être très précautionneux. Le brossage doit être effectué en douceur sur chaussures sèches, avec un morceau d’étoffe de crêpe, léger et d’aspect gaufré pour ôter les salissures peu après leur apparition.

En cas de taches tenaces, il est possible d’utiliser une fine feuille de papier de verre pour son effet légèrement abrasif : attention cependant à garder la main légère, sinon on risque d’abîmer la chaussure ! On peut aussi opter pour un nettoyage humide, à l’eau et au savon doux. Le produit utilisé doit être bien dilué afin de ne laisser aucune trace. Le séchage doit avoir lieu dans une pièce bien chauffée, mais toujours loin du radiateur.

Entretenir des chaussures de sécurité en toile synthétique

Il s’agit souvent d’une texture micro-fibre, plus facile à nettoyer que le cuir de certaines chaussures de sécurité femme ou homme. Un nettoyage avec de l’eau additionnée d’un produit détergent est préconisée. La plupart des poudres et liquides alcalins conviennent très bien car la toile synthétique est adaptée à ces produits détersifs. Il faut cependant bien les rincer à l’eau claire.

Concernant le séchage, la prudence est de mise : là aussi l’exposition trop directe à une source de chaleur est déconseillée. L’extérieur de vos chaussures de travail n’est que leur face visible. L’intérieur ne doit pas être négligé pour préserver une hygiène complète au niveau des pieds durant les heures de travail. Un spray antibactérien et fongicide est efficace pour éliminer tout risque de prolifération de micro-organismes et d’odeurs indésirables.