L’évaluation de la santé d’une entreprise est un travail assez difficile pour un tiers à cause des éléments à analyser. Le bilan et le compte de résultat représentent les données économiques d’une entreprise qui demandent une certaine capacité pour l’analyse ainsi que la lecture. Une entreprise en bonne santé possède une bonne rentabilité ou être moins performant.

Les indicateurs utiles à l’évaluation

Il existe des indicateurs à prendre en compte pour analyser la santé d’une société. La première est la croissance du chiffre d’affaires mis à la disposition de la personne qui procède à l’évaluation. Mesurer l’évolution des activités d’une société reste le rôle de cette croissance, notamment concernant les parts de marché. Par contre, la croissance permet aussi de voir si l’augmentation des charges engendre par la suite un surendettement.

Le deuxième indicateur se base sur le bénéfice que l’entreprise a effectué. Dans la mesure où le bénéfice tend à augmenter, on peut dire que la société est bien gérée. Enfin, on se concentre sur la rentabilité d’une entreprise obtenue après une étude faite par un professionnel comme AB Services. Les points à comparer sont le chiffre d’affaires et le résultat.

Les partenaires en business pour évaluer la santé de la société

La société peut être évaluée par les partenaires en business qui sont généralement les clients, les fournisseurs et les employés. L’avis de l’un des partenaires n’est valable que s’il obtient une certification et un caractère indépendant. Cependant, les évaluateurs doivent appartenir au réseau professionnel de l’entreprise. Le respect du secret professionnel et l’anonymat font partie des qualités de ces évaluateurs.

La procédure reste simple parce que les employés, les fournisseurs et les clients répondent à un questionnaire préétabli. Il s’agit d’un questionnaire en relation directe avec l’entreprise à étudier. Les réponses servent à considérer la santé de la société au sujet de ses faiblesses et ses forces.

Le souci des indicateurs classiques

Les indicateurs classiques sont de nature comptable et financière, mais ils ne suffisent plus pour avoir une mesure complète de l’état de santé d’une société. La stratégie doit utiliser des indicateurs supplémentaires et qui n’appartiennent pas à cette nature. On remarque souvent que le fait de présenter un chiffre d’affaire élevée ne veut pas dire qu’il n’y a pas de risque à courir.

Pour reconnaître une entreprise en bonne santé, il faut se référencer par rapport à ses résultats comptables et financiers. Pourtant, nombreuses sont les sociétés qui affichent un bon résultat et se trouvent en mauvaise posture le lendemain. De ce fait, les résultats financiers positifs doivent persister sur un long terme. La satisfaction de la clientèle reste le meilleur moyen pour augmenter les chances de garder les résultats. Une société qui ne perd pas ses clients garde également son chiffre d’affaires.